mardi 2 mai 2017

Lecture diagonale du palmarès de Phila-France 2017

N'ayant pas visité l'exposition Phila-France à Cholet, entre le vendredi vingt-huit avril et le lundi premier mai, mes commentaires seront amateurs, superficiels,... sûrement fort inutiles aux connaisseurs. Loin donc des grandes naïvetés de la série d'articles sur Paris-Philex 2016.

Pourvu qu'ils vous incitent à aller lire ce palmarès à partir du site de la manifestation ou, dans quelques temps, sur le site de la Fédération française des associations philatéliques... et à ne pas rater la prochaine exposition la plus proche.

Avec le type Groupe de Saint-Pierre-et-Miquelon, Jean-Jacques Tillard continue son chemin vers les deux cents médailles d'or. Cela accompagne bien la parution de son catalogue de cotation des classiques de l'archipel français et la prochaine exposition internationale saint-pierraise au tout début du mois de juin à venir.

Après une médaille vermeil à Paris-Philex 2016, la collection sur la luminescence sur timbres de France d'Olivier Gervais est proposée pour le Grand Prix, avec une médaille d'or à quatre-vingt-treize points. Séances de rattrapage en lisant son site spécialisé et, pour l'actualité « pho » et ses récentes trouvailles à la lumière noire, son blog Les News du phospho. Une discipline qui a ses définitions depuis avril 2016.

Ensuite, les titres qui suscitent ma curiosité en début de palmarès : La taxation des vélocipèdes du public en un cadre (fiscal, j'imagine) de Jean-Pierre Fosse, Le dimanche, phénomène de société en cartes postales par Félix Albe.

Il n'y a pas que de la thématique en jeunesse : Hector Logette-Berthier est parti À la découverte de la Cérès de Mazelin. Mais cela ne diminue en rien l'attractivité - et le travail - des autres compétiteurs telle Anastasia Toti et La musique est le langage des émotions selon Emmanuel Kant : une présentation qui me fera enfin comprendre l'hermétique philosophe de mes études jadis ?

En classe ouverte, le mélange des disciplines collectionnables attire l'œil : quels documents non philatéliques dans La Généalogie par Maurice Vitel ? Les amateurs de faune et de flore, ou de sciences, sont bien servis par cette catégorie, assez populaire en France.

Tout autant que l'histoire postale dont les participants emplissent une page et demi du palmarès. En diagonale, je voudrais bien découvrir : À la conquête des oasis de Laurent Baudin - Le Sahara bientôt français ?

Dans la même classe, très contemporaines sont les études des Machines à oblitérer et préparatrices du courrier utilisées en France depuis 1991 d'Yvon Coquin et Inflation et affranchissements en Ukraine (1992-1996) de Lionel Delarue. Contemporéanité continuée en littérature avec la somme d'Olivier Bergossi sur Comores indépendantes - Mayotte. Histoire postale et philatélie (1975-2015), publié en mai 2016 par Col.Fra (auteur des riches pages philatéliques du site Comores-Online.com), et Jean-Paul Rortrait s'attaquant aux marques postales à imprimer soi-même Mon timbre en ligne.

Bien entendu, mes oreilles se dressent haut devant Le roi Édouard VIII sur lettre de Philippe Kaminski : timbres britanniques, courrier du Palais, cartes postales pendant voire après le règne ???

Que n'ai-je raté à ne pouvoir aller à Cholet !

Aucun commentaire: