jeudi 22 juin 2017

Une nouvelle série d'usage courant en Ukraine

Consécutivement, les samedi dix, mercredi treize et mardi vingt juin 2017, Ukrposhta a émis les huit premiers timbres de la neuvième série d'usage courant d'Ukraine. Le nouveau sujet : armoiries des villes et villages.
L'enveloppe éditée par Ukrposhta pour les premiers jours : carte localisant les communes et leurs oblasts (via My postal world, dix juin 2017).
Les dessins sont créés par Natalia Andreichenko en suivant les recommandations d'Andrey Grechilo, président de la Société héraldique ukrainienne, disent les communiqués de presse, repris par le blog Мой почтовый мир / My postal world.

Les huit premiers timbres illustrent les armoiries de Chop (Zakarpattya), Klesov (Rivne), Nizhyn (Chernigov), Shatsk (Volyn), et les villages de Marinin (Rivne) et Parutino (Mykolaiv). Entre parenthèses leur oblast.

Oui, j'ai volontairement omis deux timbres de cette liste : j'y reviendrai plus tard.


Une difficulté de cette série, immédiate pour les usagers, à venir pour les collectionneurs, est le système de valeur faciale non numérique... Pour éviter des réémissions liées à l'inflation ? Peut-être sauf que certaines lettres sont des timbres d'appoint : représenteront-ils toujours leur valeur monétaire initiale ou varieront-ils selon les valeurs des timbres commémoratifs à compléter ?
Copie d'un mail d'Ukrposhta pour l'émission de juin 2017 (via StampBoards).
Pour la base du fonctionnement, remercions un participant du forum anglophone StampBoards d'en expliquer le code - tout en donnant la description par la poste ukrainienne - et de témoigner des difficultés locales. Les lettres sont issues de l'alphabet latin quant la population ukrainienne écrit en alphabet cyrillique...

Auquel s'ajoutent la prononciation et, voir la troisième lettre du timbre suivant, la typographie ukrainienne dans laquelle certaines lettres varient grandement par rapport au standard russe.


Avec cette évocation linguistique, cette série est donc plus grave qu'il ne paraît.

Elle participe de la « guerre philatélique » qui accompagne, depuis 2014, les tensions et guerre civile entre Ukraine d'une part, indépendantistes de Crimée, Donetsk et Luhansk,... et - « suivez mon regard », comme dirait l'autre - la Fédération de Russie d'autre part.
Le timbre Yalta, premier timbre émis de la série, affranchit la lettre intérieure de base (via My postal world, dix juin 2017).
Les collectionneurs des territoires disputés peuvent constituer de timbres neufs, premiers jours, postés localement, un historique des timbres russes et ukrainiens portant sur la péninsule de Crimée, dont la population a, officiellement, choisi de devenir russe par référendum... L'Ukraine et une minorité criméenne critiquant la présence de soldats sans insigne national au moment des événements de février-mars 2014.

Le Blog timbré de ma philatélie d'Éric Contesse présentait le bloc-feuillet sur un site antique du patrimoine de l'humanité situé dans la péninsule, émis par la Russie le vingt-trois octobre 2015.

Ainsi, le premier timbre émis le dix juin représente les armes de Yalta, ville balnéaire de Crimée et connue dans le monde entier depuis la conférence entre les trois dirigeants alliés contre le nazisme, en février 1945. Le tarif V est celui de la lettre intérieure ordinaire : rappelez à tout le pays que la Crimée est ukrainienne.
Armes de Yenakiieve (via My postal world, vingt-et-un juin 2017).
Autre timbre-rappel émis le mardi vingt juin, celui pour la ville de Yenakiieve, dans l'oblast de Donetsk et la région industrielle du Donbass, où deux groupes pro-russes revendiquent l'indépendance et sont en guerre civile contre l'État ukrainien.

Depuis les premiers combats en avril 2014 - d'après le résumé de cet article de la Wikipédia en anglais, la ville est sous contrôle des séparatistes de la République populaire de Donetsk, une partie de sa banlieue a été reprise par les troupes ukrainiennes.

Les enveloppes premier jour présentées par Aleksey Puzyr sur son blog sont datées de Kiev... Pardon Kyiv, la capitale. D'ailleurs, comment fonctionne le système postal au Donbass ?


En aparté, Ukrposhta a évolué en avril 2017 si je parviens à déchiffrer le sens fourni par la traduction automatique de Google de l'article wikipédien en ukrainien.
Un cor postal en forme de point de géolocalisation, le nouveau logotype d'Ukrpschta (via la Wikipédia en ukrainien).

Depuis le premier mars dernier, l'entreprise d'État est devenue une entreprise publique dont l'actionnaire unique est l'État ukrainien. Son logotype est changé le douze avril, créée par l'agence Saatchi & Saatchi, filiale du groupe français Publicis.

Aucun commentaire: